14 mars 2011

Come Back and Viva Italia

Bonjour à tous, voici donc mon dernier article pour rattraper mon retard comme promis !!

Je pourrais l’appeler aussi « Vélo dans un avion = Complications » mais ça serait garder une note trop pessimiste de ce qu’il s’est passé ! Ainsi donc après avoir bien emballé mon vélo à Larnaka, je repose le pied sur le sol Italien. Au passage je quitte les 20°C et le beau temps de Chypre pour 10°C et de la pluie. Bon pas cool le retour en Europe de l’Ouest ! Mais ça on s’y fait vite, ce que j’ai beaucoup moins supporté par contre c’est le constat de mon vélo. Je reçois déjà mon bagage ouvert par le bas -Arg. !- et donc ça sent les soucis à plein nez ! Bilan : fourche cassée et plusieurs autres dégâts moins importants ! Bref la m …. ! Impossible de remonter le vélo sur place et donc en attendant de trouver une solution, l’aéroport garde les restes de mon biclou en pièces détachées.

Et c’est opération réparation, je me mets en quête d’un magasin de vélo susceptible de me réparer ou me vendre le nécessaire. Pas facile dans Rome même, et je finis par trouver une boutique dans une ville balnéaire pas trop loin de l’aéroport qui garde mon vélo en attendant d’être réparé dans un autre magasin ! Je passerais donc les détails de ce jeu de piste ! Normalement les réparations – moins de 300€ - devront être prises en comptes par la compagnie aérienne, mais pas les imprévus d’à côté ; affaire à suivre ! Et me voici donc de nouveau sur Rome pour plusieurs journées très agréables avec pluie en fond et étant donné que je ne devais pas y passer, l’auberge de jeunesse est bondée, et je dois changer tous les jours de chambre, rencontrant avec grand plaisir pas mal de monde.

Je quitte donc Rome avec un vélo réparé (seul problème je ne peux plus choisir de bloquer ma fourche maintenant) vers le sud où, avec la météo n’est pas vraiment encourageante aux pauses, je  force ma cadence, le tout parsemé de rencontres bien sympa à mon égard, lorsque dans le froid et la pluie je trace ma route. Arrivé chez Marie, une amie en stage à côté de Naples à Avellino, ville entourée de montagnes, je suis accueilli  avec quelques flocons de neige ! On ne peut pas dire que l’hiver soit terminé donc !

Profitant d’une semaine de pause chez elle avant de reprendre un bon rythme de vagabondage, c’est découverte de Naples, la côte Amalfitaine, Pompéi, … .

Naples, qui possèdent une mauvaise réputation, à cause des poubelles, de sa circulation ou des affaires mafieuses, ne se découvre pourtant pas que comme ça et mérite amplement le détour ainsi que son musée archéologique national, relatant majoritairement de Pompéi. Scènes de rues à l’italienne qui me rappelle Tripoli (version Libanaise !), la Grèce ou la Turquie ; monuments et bâtiments baroques qui s’ouvrent sur des places entre deux ruelles au linge pendu ; succession d’églises, présence de châteaux, et vue sur le majestueux Vésuve au loin, voilà de quoi donner envie de savourer Naples. Et aussi par la pizza, originaire de Naples, qui chatouille de plaisir les narines à chaque rue ! Bref dépasser les racontars et mise en garde et partez découvrir ses ruelles avec joie.

La côte Amalfitaine qui comme toutes les côtes accidentées de la mer Méditerranée est un pure plaisir des yeux à chaque virage et même si elles possèdent forcément une ressemblance frappante, elle, comme les autres, possède un charme propre à sa région qui font que parcourir la côte reste toujours magique.

Et puis aussi un saut dans le temps à Pompéi parmi une cité qui n’est pas difficile à imaginer du tout car elle est là, les maisons y sont encore et on se balade entre les rues à la recherche des plus belles villas, des plus belles fresques, mosaïques, patio intérieur, et on imagine sans trop de peine la vie que pouvait avoir ses habitants. La conservation de la cité est vraiment impressionnante tout comme l’est ce qui s’y trouvait : objets, habitants, décors intérieur, …

Voilà pour les dernières infos, avec une arrivée timide du beau temps  et d’une météo moins froide, j’espère pouvoir en redescendant le long de la botte Italienne pendant une petite semaine, continuer à en prendre plein les yeux et vous en faire part.

Album photo : http://mediterraneevelo.canalblog.com/albums/come_back_and_viva_italia/index.html

A bientôt et gros bisous à tous.

Posté par cc-v à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Come Back and Viva Italia

Nouveau commentaire